Le site dédié à la Blockchain en Suisse

Découvrir, rapprocher et guider tous ceux qui s'intéressent et sont acteurs de la technologie Blockchain en Suisse

 

 

Qu'est-ce que c'est?

La blockchain(chaine de blocs) est une technologie informatique permettant des échanges totalement sécurisés de pairs à pairs, donc sans intermédiaire et sans organe de contrôle. Cette technologie permet le stockage et l'échange d'information de manière complètement sécurisée et infalsifiable car tous les échanges sont enregistrés depuis l'origine dans la chaine de blocs de cette base de données.

 

En quoi la Blockchain est une technologie révolutionnaire?

La Blockchain peut être comparée à une énorme base de données totalement transparente et sans aucun organe de contrôle centralisé. Cela veut dire que les échanges se font de pairs à pairs (P2P), sans l'intervention de tiers de confiance. Toutes les informations passées et actuelles sont en permanence accessibles.

Cette base de données est entièrement sécurisée car celle-ci est répliquée simultanéments sur plusieurs ordinateurs à la fois, ordinateurs qui vont valider ces échanges, et que l'on va appeler "noeuds" de réseau.


Comment ça marche?

Il existe 3 types de blockchain: des blockchains publiques, privées et semi-privées. Pour chaque Blockchain publique, il va falloir utiliser une monnaie (type Bitcoin) ou sinon un jeton ("Token") comme base de l'échange.

Chaque transaction effectuée entre les utilisateurs du réseau va être insérer dans un bloc. Un bloc peut contenir plusieurs transactions (voir Schéma explicatif ) . Chaque bloc est ensuite validé par les noeuds du réseau appelés “Mineurs”. Une fois le bloc validé, il est ajouté à la chaîne de blocs. La transaction est alors visible par l’ensemble du réseau.

Le temps de validation de ces blocs dépendent du type de Blockchain utilisé. Dans le cas du Bitcoin, un bloc est validé en moyenne en 10mn, dans le cas de l'Ethereum , cela peut prendre 15s.

Un bloc type Bitcoin peut contenir en moyenne entre 3500 et 4000 transacations.


Est-ce vraiment infalsifiable?

La Blockchain est répliquée en permanence sur l'ensemble des noeuds du réseau. Il faudrait que plus de la moitié des noeuds soient corrompus de manière simultanée pour rendre vulnérable la Blockchain. En effet, pour rappel, la validation des blocs est distribuée au lieu d'être centralisée. Et pour qu'une transaction puisse se faire, il faut non seulement une clé publique, mais aussi une clé privée. L'accès à la seconde clé est très compliqué, puisque chaque individu possède sa propre clé privée souvent stockée sur des serveurs externes, donc non accessible.

Mais qui sont donc ces fameux "mineurs" qui valident ces blocs? Ce sont des personnes (ou consortiums) qui s'associent afin de mettre en commun leur puissance de calculs. Ils sont rémunérés chaque fois qu'ils valident un bloc. Plus les serveurs sont puissants, plus ils sont rapides et plus ils ont de chances d'être rémunéré. On parle de quelques centimes... mais multiplié par le nombre de blocs, les montants s'accumulent vite. Aujourd'hui, on voit émerger de véritables "fermes" de serveurs qui ne servent qu'à cela. Pour la Blockchain la plus connue: Bitcoin, on parle de "Proof-of-Work" (Preuve de travail).


Quel lien avec le Bitcoin?

La technolgie Blockchain est la technologie source utilisée lors de la création de la crypto-monnaie Bitcoin en 2009 par Satoshi Nakamoto (dont on ne connait pas l'identité réelle) Cette monnaie est limitée à 21 millions d'unités et divisible jusqu'à la huitième décimale. On parle aujourd'hui d'une capitalisation proche de 168 milliards de USD en 2017!

Le fonctionnement de cette cryptomonnaie repose sur la technologie Blockchain. Il n'y aurait pas de Bitcoin sans Blockchain. D'autres monnaies se sont développées, dont par exemple l'Ether (voir Ethereum). Toutefois, le protocole Blockchain n'est pas limité qu'aux crypto-monnaies.


Quel potentiel de développement?

Technologie disruptive par excellence, le potentiel d'application de cette technologie est illimité. On parle même de désintermédiation ultime. On peut imaginer bon nombre de domaines dans lequel la Blockchain peut s'appliquer: L' assuranceLa Santé... ). On n'est qu'au balbutiement d'une technologie révolutionnaire par excellence...